Le diagnostic de la maladie du foie


Il est souvent difficile de poser un diagnostic de maladie du foie parce que ses symptômes peuvent être diffus et peuvent facilement être confondus  avec d’autres problèmes de santé.  Dans certains cas, une personne peut ne présenter aucun symptôme tandis que le foie peut avoir déjà subi des lésions importantes.

Si votre médecin soupçonne une maladie du foie chez vous, il ou elle voudra avoir une discussion franche concernant les facteurs de risque possibles auxquels vous avez peut-être été exposés.  Ces facteurs de risque peuvent inclure l’utilisation d’un médicament d’ordonnance ou en vente libre, des transfusions sanguines antérieures, l’activité sexuelle, la consommation d’alcool, l’exposition professionnelle aux produits du sang (par exemple via une piqûre accidentelle avec une aiguille), l’exposition à des produits chimiques toxiques, les antécédents familiaux  de maladie du foie, les voyages dans des régions à risque élevé ou l’expérimentation avec les drogues en injection.

Votre médecin peut chercher des signes d’une maladie du foie comme la jaunisse, un abdomen gonflé ou une sensibilité au niveau du foie.  Des tests sanguins peuvent être utilisés pour établir si votre foie fonctionne correctement et pour aider à découvrir ce qui pourrait porter atteinte à votre foie.  Les tests de sang peuvent chercher la présence d’inflammation du foie ou faire le dépistage d’anticorps ou de particules de virus dont la présence pourrait indiquer une forme spécifique de la maladie du foie.  Ces tests s’appellent tests de la fonction hépatique.



Il peut arriver que vous ayez à subir une biopsie du foie. Une biopsie du foie signifie l’insertion d’une aiguille très mince dans le foie pour en retirer une petite portion de tissus qui sont ensuite examinés au microscope.

Dans certains cas, des tests d’imagerie peuvent être utilisés pour déceler des formes spécifiques de la maladie du foie ou pour déterminer l’étendue de la cicatrisation du foie.  Ces tests incluent l’échographie, la tomographie par ordinateur, l’imagerie par résonance magnétique (IRM), la cholangio-pancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE) et la cholangio-pancréatographie par résonance magnétique (CPRM).
BÉNÉVOLE
DON
Votre histoire