Évaluation des fonctions du foie


Que sont les tests du foie?

Les tests du foie (TF) sont des tests sanguins utilisés pour évaluer l'état du foie et du système biliaire. Peu d'entre eux mesurent vraiment l’état général du foie ou du système biliaire mais ils reflètent plutôt la présence de lésions ou d'inflammation.

Quelle est l’utilité des TF pour déceler la maladie du foie ?

Les TF sont utilisés pour guider le médecin, concurremment avec l'histoire du patient et l'examen physique, vers le diagnostic et le traitement d'un certain nombre de maladies du foie. On doit cependant se fier à des tests biochimiques sanguins qui sont une mesure indirecte de ce qui se passe dans le foie, ce qui est en fait  un problème.

Quels sont les TF les plus courants?


Enzymes hépatiques
Alanine aminotransférase (ALT) et aspartate aminotransférase (AST)
Les indicateurs les plus couramment employés pour déceler les lésions au foie (lésions hépatocellulaires) sont l'alanine aminotransférase (ALT) et l'aspartate aminotransférase (AST), que l'on appelait autrefois SGPT et SGOT. Ces enzymes sont normalement présentes dans les cellules du foie; lorsque ces cellules sont endommagées, les enzymes s'en échappent et se retrouvent dans le sang. L'ALT est considérée comme un indicateur plus spécifique de l'inflammation du foie, puisque l'AST est aussi présente dans d'autres organes, par exemple le coeur ou les muscles squelettiques. En cas de lésion aiguë du foie, comme dans l'hépatite virale, les taux d'ALT et d'AST peuvent être utilisés comme mesure générale du degré d'inflammation ou de lésion au foie. Ce n'est pas le cas quand il s'agit d'une maladie chronique du foie car ces enzymes peuvent être présentes à un taux tout à fait normal même en présence d'une cirrhose (cicatrisation du foie).

Phosphatase alcaline
La phosphatase alcaline est le test le plus fréquemment utilisé pour déceler une obstruction dans le système biliaire. Une élévation du taux de cette enzyme se retrouve dans des affections du foie aussi courantes que la lithiase biliaire, l'hépatite d'origine médicamenteuse, l'alcoolisme, ou dans d'autres affections moins courantes comme la cirrhose biliaire primitive (CBP) ou les tumeurs biliaires. La phosphatase alcaline est non seulement présente dans la bile et dans le foie, d'où elle s'échappe dans le sang de la même façon que l'ALT et l'AST, mais on la trouve également dans d'autres organes comme les os, le placenta et l'intestin. C'est pourquoi il est souvent utile de mesurer une autre enzyme qui ne se trouve pas dans ces organes, soit le gamma glutamyl transpeptidase (GGT) ou le 5' nucléotidase (5' NT) en même temps que la phosphatase alcaline, quand l’origine du taux élevé de phosphatase alcaline n’est pas claire. Des anomalies dans la mesure du 5' NT ou du GGT seraient alors le signe d'une maladie du foie ou des voies biliaires.

Tests de fonctionnement du foie

Bilirubine
La bilirubine est le pigment principal de la bile humaine. Un taux élevé de bilirubine cause une coloration jaunâtre de la peau appelée ictère (jaunisse). La bilirubine est formée à partir de la décomposition du hème, une substance contenue dans les globules rouges du sang. Elle est extraite du sang, puis traitée et enfin sécrétée dans la bile par le foie. Il y a normalement une petite quantité de bilirubine dans le sang de toute personne en bonne santé (<17 µmol/L). Le taux de bilirubine dans le sang peut augmenter pour diverses raisons : à cause de la destruction de globules rouges ou à cause d'un mauvais fonctionnement du foie qui ralentit son évacuation dans la bile. Des taux supérieurs à 50 µmol/L se manifestent sous forme d’ictère. Comme un taux élevé de bilirubine peut être présent dans plusieurs formes de maladies du foie ou de la bile, il ne donne pas d'indications très spécifiques. Toutefois il est utile comme vrai test de fonctionnement du foie puisqu'il reflète la capacité du foie à extraire, à traiter et à sécréter la bilirubine dans la bile.

Albumine
L'albumine est une protéine importante qui est fabriquée par le foie. Beaucoup de facteurs peuvent modifier le taux d'albumine circulant dans le sang ; par exemple une maladie chronique du foie entraîne une diminution de la production d’albumine et par conséquent cause une baisse du taux d'albumine dans le sang. L'albumine fait partie de la plupart des analyses sanguines automatisées (normal > 3.5 mg/dL).

Temps de prothrombine et RIN
Le temps de prothrombine (TP) et le RIN sont des tests utilisés pour évaluer le temps de coagulation du sang. Les facteurs de coagulation sont des protéines fabriquées par le foie; quand le foie est endommagé de façon significative, la production de ces protéines ne se fait plus normalement. Le TP et le RIN sont aussi des tests utiles de la fonction hépatique car il y a une bonne corrélation entre les anomalies dans la coagulation mesurées par ces tests et le degré de mauvais fonctionnement du foie. Les valeurs de la TP sont habituellement exprimées en secondes et comparées à celles d’un patient témoin. (Un écart de +/ 2 secondes est normal.)

Autres tests du foie
Des tests hautement spécialisés peuvent être utilisés dans le but de vérifier plus spécifiquement la présence de certaines maladies du foie. Par exemple :

  • Des anticorps, des protéines et des acides nucléiques spécifiques peuvent être utilisés pour indiquer la présence de l’hépatite virale B (AgHBs, VHB ADN) ou C (ex. anticorps anti-VHC, VHC ARN).
  • Des augmentations du fer dans le sang, de la saturation de la transferrine et de la ferritine peuvent indiquer la présence d’une hémochromatose.
  • Chez les patients atteints d'un défaut du métabolisme du cuivre (maladie de Wilson), on trouve habituellement une déficience en céruloplasmine.
  • Un faible taux d’alpha 1 antitrypsine peut indiquer la présence d'une maladie des poumons ou du foie chez les enfants et chez les adultes due à un déficit en alpha 1 antitrypsine.
  • Des tests immunologiques comme l'anticorps antimitochondrial peuvent suggérer la présence d'une cirrhose biliaire primitive (CBP). Des anticorps antinucléaires et/ou anti-muscles lisses peuvent indiquer la présence d’une hépatite auto-immune.

Les tests du foie sont un bon outil pour amorcer une investigation des troubles du foie et du système biliaire. L'interprétation des résultats est une tâche complexe que les médecins feront dans le contexte d'autres informations comme l'histoire du patient, l’examen physique et d'autres tests à leur disposition.

BÉNÉVOLE
DON
Votre histoire