L'hépatite toxique


Qu'est-ce que l'hépatite toxique ?

L'hépatite toxique est une inflammation du foie causée par des produits chimiques. De nombreux produits chimiques inhalés ou ingérés de façon délibérée ou non peuvent avoir des effets toxiques sur le foie. Parmi ces produits chimiques figurent les médicaments, les solvants industriels et les polluants. Pratiquement tous les médicaments ont été, à un moment ou un autre, mentionnés comme causes d'hépatite toxique.

Les toxines peuvent, dans certains cas, entraîner une atteinte chronique du foie et même la cirrhose si l'exposition à la toxine n'est pas interrompue.


Toutes les toxines altèrent-elles le foie de la même manière ?

Les toxines qui peuvent endommager le foie relèvent de deux groupes :

  1. Les toxines prévisibles, celles dont on sait qu'elles entraînent l'hépatite toxique et une atteinte hépatique en cas d'exposition suffisante à une ou plusieurs d'entre elles. Citons comme exemples de ce type de produits chimiques les solvants de nettoyage, le tétrachlorure de carbone et l'analgésique acétaminophène.
  2. Les toxines imprévisibles, celles qui endommagent le foie d'une très faible proportion des sujets qui y sont exposés. On comprend très mal le mécanisme des diverses lésions impossibles à prévoir entraînées par la plupart des médicaments. De récentes données laissent toutefois penser que la réponse toxique d'un sujet à un médicament dépend probablement du type d'enzyme dont il a hérité pour métaboliser le médicament.

Pourquoi le foie est-il sensible à l'atteinte par les produits chimiques ?

Le foie est sensible à l'atteinte par les produits chimiques parce qu'il joue un rôle fondamental dans leur métabolisme. Le foie remplit la tâche unique de traiter presque tous les produits chimiques et médicaments qui pénètrent dans le courant sanguin et de transformer les produits chimiques dont l'excrétion par les reins est difficile en éléments pouvant être éliminés de l'organisme par la bile ou l'urine. Ce processus de transformation chimique dans le foie s'accompagne toutefois, dans certains cas, de la formation de produits dérivés instables et hautement toxiques. Et ces produits dérivés hautement toxiques peuvent attaquer et léser le foie.

La consommation régulière d'alcool augmente probablement le risque d'effets toxiques des médicaments, spécialement dans le cas de l'acétaminophène. On ne doit donc pas consommer d'alcool quand on consomme des médicaments.


Quels sont les symptômes de l'hépatite toxique ?

Cliniquement, l'hépatite toxique peut ressembler à n'importe quelle forme de maladie hépatique aiguë ou chronique, comme l'hépatite virale ou l'obstruction des canaux biliaires. Les symptômes, comme nausées, vomissements, fièvre, jaunisse, ainsi que les résultats anormaux des épreuves de la fonction hépatique et de la biopsie du foie, sont souvent identiques à ceux observés en cas d'hépatite virale. Pareillement, des symptômes tels que la fièvre, les douleurs abdominales et la jaunisse peuvent faire penser à d'autres troubles hépatiques, comme l'obstruction des canaux biliaires par des calculs.


Comment établit-on le diagnostic d'hépatite toxique ?

On ne dispose pas pour l'instant de test établissant le diagnostic d'hépatite toxique de façon irréfutable. Le diagnostic est donc basé sur un bilan complet du patient. Le médecin doit d'abord évaluer attentivement tous les médicaments utilisés par le patient (remis sur ordonnance ou en vente libre, y compris les remèdes à base de plantes) et prendre en considération l'exposition environnementale et professionnelle aux produits chimiques de chaque personne atteinte de maladie du foie.

Le médecin doit également considérer le moment de l'exposition aux toxines. Certaines formes de lésions hépatiques dues à des produits chimiques se développeront quelques jours à quelques semaines après l'exposition. Dans d'autres cas toutefois, l'atteinte hépatique ne sera évidente qu'après de nombreux mois d'ingestion régulière d'un médicament. 

Il faut envisager la possibilité d'insuffisances et de toxicités vitaminiques lorsque votre médecin examine la possibilité d'une hépatite toxique. Veuillez consulter votre médecin concernant la nécessité de faire un suivi de votre état vitaminique global si vous prenez un supplément vitaminique en vente libre ou sous ordonnance.


Comment traite-t-on l'hépatite toxique ?

Si une personne est atteinte d'hépatite toxique, on doit immédiatement arrêter l'administration du/des médicament(s) et prévenir toute nouvelle exposition au produit chimique responsable. L'élimination du produit chimique ou du médicament responsable permet une amélioration rapide de l'état de santé, souvent en quelques jours, bien qu'on doive parfois attendre plusieurs mois avant de noter une amélioration, même si l'atteinte hépatique chronique s'est déjà développée. Aucun autre traitement spécifique n'est requis.

Pour plus de renseignements sur l'hépatite toxique ou toute autre maladie du foie, S.V.P. contactez-nous.

BÉNÉVOLE
DON
Votre histoire