Calculs biliaires

Calculs biliaires

Les calculs biliaires sont des cristaux de cholestérol ou de pigments biliaires qui se forment dans la vésicule biliaire.


La vésicule biliaire

La vésicule biliaire est un sac situé sous le foie qui conserve la bile, un liquide verdâtre produit par le foie. Pendant la digestion, la vésicule biliaire libère la bile dans l'intestin grêle où elle facilite la dissolution des graisses.

Comment se forment les calculs biliaires?

Certains composants gras (tels que le cholestérol) ne sont pas facilement dissous dans la bile. Quand il y a trop de ces composants dans la bile, ils précipitent et forment des cristaux solides. Ceux-ci s'agglutinent en formant des calculs biliaires - également connus sous le nom de lithiase biliaire.

Tous les calculs biliaires sont-ils les mêmes?

Une illustration montrant des calculs biliaires dans la vésicule biliaire. Image utilisée avec la permission de Mayo Clinic.
Utilisé avec la permission de Mayo Clinic. Tous les droits sont réservés

Non. Il y a différents types de calculs biliaires, selon l'élément de la bile qui s'est solidifié. Et leur taille peut beaucoup varier; il peut s'agir de minuscules particules faisant penser à des grains de sable de moins d'un millimètre de diamètre ou de blocs de plus de quatre centimètres de diamètre.

Presque 90% des calculs biliaires sont composés de cholestérol ; les autres sont composés de matériel pigmentaire (bilirubine). On ne comprend pas entièrement pourquoi il y a formation de calculs pigmentaires; cependant, certaines personnes atteintes d’une maladie du foie chronique (ex.cirrhose) ou de destruction des globules rouges comme l'hémolyse (ex. anémie à hématies falciformes) risquent de développer des calculs pigmentaires.

Qui risque de développer des calculs biliaires?

  • Au Canada, jusqu'à 20% des femmes et 10% des hommes âgés de 60 ans et plus ont développé des calculs biliaires.
  • Les femmes âgées de 20 à 60 ans ont trois fois plus de risques de développer des calculs biliaires et les femmes qui ont eu plusieurs grossesses sont aussi plus susceptibles de développer des calculs.
  • La prévalence des calculs biliaires augmente avec l'âge et l'obésité.
  • L'incidence des calculs biliaires est plus élevée dans certains groupes ethniques. C'est ainsi qu'au Canada, entre 70 et 80% des Premières nations souffrent de ce problème.

Symptômes

Les patients atteints de calculs biliaires symptomatiques éprouvent de graves douleurs abdominales et peuvent souffrir de complications supplémentaires telles que la jaunisse (jaunissement de la peau et des yeux) et l'inflammation de la vésicule biliaire, des voies biliaires, du foie ou du pancréas. Cependant, environ 80 pour cent des personnes qui ont des calculs biliaires ne présentent aucun symptôme. On dit que ces personnes ont des calculs biliaires soi-disant «silencieux» sans douleur associée. Le gaz et l'indigestion ne sont pas des symptômes spécifiques de la vésicule biliaire ou de la lithiase biliaire.

Diagnostic

Habituellement, on établit le diagnostic de calculs biliaires par échographie. On peut également avoir recours à d'autres examens, comme la radiographie. Les calculs biliaires silencieux sont détectés par hasard au cours du bilan d'autres affections.

Traitement

Les calculs biliaires silencieux ne demandent aucun traitement. Il existe plusieurs traitements possibles pour les personnes présentant des calculs biliaires symptomatiques. Il existe deux méthodes chirurgicales pour enlever la vésicule biliaire et ses calculs sous anesthésie générale:

  • La cholécystectomie ouverte est le traitement chirurgical classique en cas de calculs biliaires. Sous anesthésie générale, le chirurgien procède à l'ablation de la vésicule biliaire du patient après avoir pratiqué une incision abdominale. Le patient doit rester à l'hôpital pendant cinq à sept jours après l'intervention.
  • La cholécystectomie laparoscopique qui existe depuis 1990, au cours de laquelle le chirurgien procède à l'ablation de la vésicule biliaire par l'entremise de petites incisions abdominales et à l'aide d'un tube éclairé (appelé laparoscope). Le chirurgien suit l'opération sur un écran de télévision. Comme les muscles de la paroi abdominale n'ont pas été coupés, la convalescence est nettement plus brève.

Un traitement médical peut éliminer les calculs biliaires laissant la vésicule biliaire intacte. Les calculs de cholestérol peuvent être dissous à l’aide d’un médicament, l'acide ursodésoxycholique, qui est pris par la bouche évitant ainsi une intervention chirurgicale. Ce traitement convient pour les patients présentant un risque élevé pour les méthodes chirurgicales. Le traitement dure un minimum de six à douze mois et compte un taux de réussite variable ( 40 à 80%). Il existe un risque de réapparition de calculs; environ la moitié auront des calculs récidivants après 5 ans. Les meilleurs candidats à ce traitement sont les personnes qui présentent de très petits calculs et celles dont les symptômes restent légers.

La prévention

Étant donné que l’obésité est un facteur de risque au développement des calculs biliaires, il est important de maintenir un poids idéal. Autrement, il n’est pas nécessaire de suivre un régime alimentaire spécial. Les personnes très obèses qui essaient de perdre du poids trop rapidement sont à risque de développer des calculs biliaires. Elles devraient consulter un médecin avant de se mettre au régime

Support

Ligne d'aide nationale:
Cette ressource de support vous donne à vous et à votre bien-aimé un endroit où vous souhaitez obtenir des réponses après le diagnostic, vous aide à comprendre votre maladie et vous fournit les ressources dont vous avez besoin. Tu peux appeler 1 (800) 563-5483 le lundi au vendredi de 9h5 jusqu’à XNUMXhXNUMX EST.

Le réseau de soutien par les pairs:
Il s'agit d'un réseau national de personnes atteintes d'une maladie du foie qui ont offert de partager leurs expériences avec d'autres personnes. Il a été élaboré par la Fondation canadienne du foie comme un moyen de lier des Canadiens comme vous qui ont un membre de la famille qui a une maladie du foie, qui soignent une personne qui souffre d'une maladie du foie ou qui a été diagnostiqué une maladie du foie pour parler de votre des préoccupations avec un pair dans une situation similaire.

Si vous souhaitez être connecté avec un partenaire dans votre région ou souhaitez rejoindre le réseau de support par les pairs, appelez la ligne d'assistance nationale au 1 (800) 563-5483ou par courriel Billie Potkonjak.

Aidez-nous à vous aider! 
Si vous n'êtes pas satisfait de l'information que vous venez de lire ou de toute information sur notre site Web, prenez un moment pour nous envoyer vos commentaires et suggestions sur le type de contenu que vous souhaitez trouver sur le site. Veuillez inclure la page sur laquelle vous parlez dans la ligne de sujet de votreemail.