Hépatite A

Hépatite A

L’hépatite virale se présente sous plusieurs formes et touche des milliers de Canadiennes et Canadiens résultant en une maladie à court terme, des infections chroniques et peut même avoir des conséquences qui menacent la vie. Une des trois formes les plus courantes d’hépatite virale est l’hépatite A. L’hépatite A est une forme potentiellement grave de la maladie du foie causée par le virus de l’hépatite A qui touche le foie.

Comment puis-je contracter l’hépatite A? 

L’hépatite A est transmise par un contact étroit avec une personne infectée, ou en mangeant des aliments ou en buvant de l’eau contaminés par l’hépatite A. Comme le virus est présent dans les selles des personnes infectées, le fait de manger des aliments préparés par une personne infectée qui ne se lave pas les mains correctement après avoir fait ses besoins, est une façon de contracter le virus.

Manger des fruits de mer et des crustacés crus ou insuffisamment cuits provenant d’eau polluée par des eaux usées ou en mangeant des salades rincées dans de l’eau contaminée sont d’autres façons de s’infecter. Le partage d’accessoires utilisés pour les drogues illicites ou les relations sexuelles avec une personne infectée peuvent aussi vous donner l’hépatite A.

Bien qu’elle soit souvent considérée comme étant une «maladie des voyageurs», l’hépatite A peut être contractée au Canada. Des éclosions ou craintes d’hépatite A au Canada sont plus souvent associées à des personnes infectées qui manipulent les aliments dans les restaurants, les épiceries ou à des aliments contaminés.

Qui est le plus à risque de contracter l’hépatite A?

Votre risque de contracter l’hépatite A est augmenté si vous:

  • voyagez dans des régions où l’hépatite A est courante (ex. Antilles, Amérique du Sud),
  • vivez avec une personne récemment infectée par l’hépatite A,
  • utilisez des drogues en injection et partagez les accessoires d’injection/les préparations de drogues contaminés,
  • êtes prisonnier, ou
  • avez des relations sexuelles comportant un contact oral/anal.

Quels sont les symptômes de l’hépatite A?

Ce ne sont pas toutes les personnes infectées par le virus de l’hépatite A qui présenteront des symptômes. Les enfants d’âge préscolaire souvent n’ont pas de symptômes et en général, les enfants présentent des symptômes plus légers que ceux des adultes. Les symptômes peuvent survenir 15 à 50 jours après votre premier contact avec le virus de l’hépatite A.

Lorsque vous devenez infecté par le virus de l’hépatite A pour la première fois, il s’agit d’une infection aiguë. Les symptômes typiques d’une infection aiguë par le virus de l’hépatite A incluent: fatigue, nausées et vomissement, inconfort abdominal, jaunisse (jaunissement du blanc des yeux et de la peau), urine foncée, fièvre basse et perte d’appétit.

Plus vous êtes âgé lorsque vous contractez l’hépatite A, plus vous êtes susceptible de présenter des symptômes plus graves. Certaines personnes se sentent malades durant une ou deux semaines tandis que chez d’autres les symptômes peuvent persister durant plusieurs mois. L’hépatite A entraîne rarement la mort. Cependant, les personnes atteintes d’une maladie du foie chronique pré-existante, incluant l’hépatite B et l’hépatite C chroniques, présentent un risque plus élevé de complications graves à cause de cette infection.

Comment puis-je éviter de contracter l’hépatite A?

Il existe un vaccin sûr et efficace qui peut vous protéger contre l’hépatite A. Le vaccin est habituellement administré en deux doses à six mois d’intervalle. Le vaccin vous protégera pendant 20 ans environ. Un vaccin combiné contre l’hépatite A et l’hépatite B est aussi disponible. Comme jusqu’à 40% des cas rapportés d’hépatite A surviennent chez les voyageurs, il est conseillé de se protéger avec un vaccin contre l’hépatite A six semaines avant de partir en voyage.

Pensez aux précautions additionnelles suivantes:

  • Lavez-vous les mains souvent et à fond surtout après avoir fait vos besoins, avant de préparer des aliments et avant de manger.
  • Évitez les aliments crus ou cuits insuffisamment.
  • Si vous voyagez dans des pays présentant des taux élevés d’hépatite A:
    • Buvez de l’eau bouillie ou en bouteille et utilisez-la pour vous brosser les dents.
    • Buvez les boissons en bouteille sans glaçons.
    • Évitez les aliments non cuits incluant les salades.
    • Évitez les aliments offerts en vente dans les rues.
    • Pelez et lavez les fruits et les légumes frais vous-même.

L’hépatite A peut-elle être traitée?

Il n’y a pas de traitement médicamenteux pour l’hépatite A. La maladie suivra son cours et une personne infectée se rétablira complètement mais le temps de récupération varie d’une personne à l’autre. La guérison d’une infection par ce virus signifie que vous êtes protégé à vie contre cette infection.

Voici quelques façons de composer avec les symptômes:

  • Vous vous sentirez fatigué et aurez très peu d’énergie. Vous devrez peut-être faire une pause pour ce qui est de vos activités quotidiennes, travail ou école pour vous rétablir.
  • Les nausées et vomissements peuvent vous faire perdre l’appétit. Essayez de manger des petites collations et des aliments mous comme de la soupe ou des rôties.
  • Vous serez peut-être «jaune». Une fois devenu jaune, vous n’êtes plus infectieux. Il n’est pas nécessaire de vous isoler. Faites savoir aux gens autour de vous qu’ils peuvent s’approcher de vous sans danger.
  • Essayez de ne pas prendre d’alcool. Il se peut que votre foie ne soit pas capable de traiter l’alcool et l’alcool peut empirer vos symptômes.
  • Parlez à votre médecin avant de prendre des médicaments en vente libre ou des médicaments alternatifs. Aucune des thérapies parallèles ne s’est avérée utile pour traiter l’hépatite A.

Soutien

Ligne d’aide nationale:
Cette ressource vous donne, à vous et à vos proches, un endroit où obtenir des réponses après le diagnostic, vous aide à comprendre la maladie et vous fournit les ressources dont vous avez besoin. Appelez au 1 (800) 563-5483 du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h, heure de l’Est.

Réseau de soutien par les pairs:

Mis sur pied par la Fondation canadienne du foie, ce réseau national est composé de personnes atteintes d’une maladie du foie qui ont offert de partager leur expérience. Il permet aux Canadiens comme vous qui ont un membre de la famille ayant développé une maladie du foie, qui prennent soin d’une personne souffrant d’une maladie du foie ou qui ont reçu un diagnostic de maladie du foie de parler de leurs préoccupations avec quelqu’un vivant une situation similaire.

Si vous souhaitez être mis en contact avec un pair dans votre région ou vous joindre au réseau de soutien par les pairs, appelez la Ligne d’aide nationale au 1 (800) 563-5483 ou envoyez un courriel à Billie Potkonjak.

Aidez-nous à vous aider! 
Si vous n’êtes pas satisfait de l’information que vous venez de lire ou d’autres renseignements figurant sur notre site Web, prenez un moment pour nous envoyer vos commentaires ainsi que vos suggestions sur le type de contenu que vous aimeriez trouver sur foie.ca. Veuillez indiquer la page dont il est question dans la ligne d’objet de votre email.