Des maladies du foie propres à la grossesse

Des maladies du foie propres à la grossesse

La maladie du foie, quoique peu fréquente, peut survenir chez les femmes enceintes. Les maladies suivantes sont uniques à la grossesse et ne peuvent pas être comparées à celles survenant chez les patientes non enceintes. Des causes directes associées à une ou l’autre de ces maladies ne sont pas connues.

Stéatose hépatique aiguë de la grossesse (SHAG)

Stéatose hépatique aiguë de la grossesse (SHAG) est un état grave qui survient au cours du troisième trimestre de la grossesse.  Il survient dans 1 grossesse sur 13 000. Bien que rare, la SHAG peut entraîner une insuffisance hépatique et une encéphalopathie (confusion mentale et coma). Si le diagnostic est posé à des stades avancés de la maladie, le fœtus et la mère pourraient tous deux en mourir. Des études récentes ont démontré un taux de mortalité maternelle  de 10 à 20 % en présence de SHAG ce qui indique qu’une meilleure compréhension de la maladie est nécessaire afin de poser un diagnostic et d’amorcer un traitement précoces. Les symptômes de la SHAG incluent fatigue, nausées, vomissements et douleur abdominale. L’ictère (pigmentation jaune de la peau) peut survenir à mesure que la maladie progresse.  Un accouchement précoce du bébé peut souvent inverser les lésions au foie.

Cholestase intrahépatique de la grossesse

Certaines femmes présentent des démangeaisons très graves (prurit) à la fin de la grossesse (prurit qui commence souvent dans la paume des mains et la plante des pieds et peut devenir généralisé). La cholestase est une incapacité du foie d’excréter la bile. Les démangeaisons graves et intenses sont dues aux sels biliaires qui sont déposés dans la peau. Pour ce qui est de la cholestase de la grossesse, le débit normal de la bile dans la vésicule biliaire est touché par des quantités élevées d’hormones de la grossesse. La cholestase est plus fréquente durant le dernier trimestre de la grossesse lorsque les hormones atteignent leur sommet mais cela disparaît quelques jours après l’accouchement. La cholestase survient durant environ 1 grossesse sur 1000. On l’appelle parfois cholestase extrahépatique qui survient à l’extérieur du foie, cholestase intrahépatique qui survient à l’intérieur du foie, ou cholestase obstétrique.

La pré-éclampsie

La pré-éclampsie est un état caractérisé par une tension artérielle élevée, des protéines dans l’urine, de l’œdème, un gain de poids soudain et des maux de tête. Le foie est aussi atteint parce qu’il devient enflammé tel que démontré par des taux élevés des enzymes hépatiques.

Syndrome HTFEPB (hémolyse, tests du foie élevés, plaquettes basses)

Syndrome HTFEPB (hémolyse, tests du foie élevés, plaquettes basses) un état impliquant l’hémolyse (anémie), des enzymes hépatiques élevées et des plaquettes basses (facteurs de coagulation). Les caractéristiques cliniques et biochimiques du syndrome HTFEPB chevauchent de façon significative celles de la SHAG. La cause de cet état n’est pas connue et il survient chez environ 4 à 20 % des femmes présentant une pré-éclampsie grave.

Autres maladies du foie qui peuvent affecter les femmes enceintes

En plus des maladies propres à la grossesse, les femmes enceintes sont aussi susceptibles aux infections virales comme les hépatites A,B,C,E aigues. De ces quatre virus, seules les hépatites B et C peuvent entraîner une maladie chronique et pourraient par conséquent être pré-existantes. L’hépatite A et l’hépatite E n’entraînent pas une hépatite chronique. Il existe des vaccins sûrs et efficaces contre les hépatites A et B seulement mais ils ne sont habituellement pas administrés durant la grossesse. Les femmes enceintes doivent faire attention de ne pas devenir infectées durant la grossesse. Les hépatites A et E sont toutes deux transmises par les aliments et l’eau contaminés (via la voie fécale/orale). Des éclosions d’hépatite A peuvent survenir au Canada mais le virus est davantage présent dans les pays du tiers monde et les pays tropicaux et les risques peuvent être plus élevés de la contracter durant les voyages à l’étranger. L’hépatite E est fréquente en Inde et on sait qu’elle cause des taux de mortalité élevés chez les femmes enceintes.

Soutien

Ligne d’aide nationale:
Cette ressource vous donne, à vous et à vos proches, un endroit où obtenir des réponses après le diagnostic, vous aide à comprendre la maladie et vous fournit les ressources dont vous avez besoin. Appelez au 1 (800) 563-5483 du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h, heure de l’Est.

Réseau de soutien par les pairs
Mis sur pied par la Fondation canadienne du foie, ce réseau national est composé de personnes atteintes d’une maladie du foie qui ont offert de partager leur expérience. Il permet aux Canadiens comme vous qui ont un membre de la famille ayant développé une maladie du foie, qui prennent soin d’une personne souffrant d’une maladie du foie ou qui ont reçu un diagnostic de maladie du foie de parler de leurs préoccupations avec quelqu’un vivant une situation similaire.

Si vous souhaitez être mis en contact avec un pair dans votre région ou vous joindre au réseau de soutien par les pairs, appelez la Ligne d’aide nationale au 1 (800) 563-5483 ou envoyez un courriel à Billie Potkonjak.

Aidez-nous à vous aider! 
Si vous n’êtes pas satisfait de l’information que vous venez de lire ou d’autres renseignements figurant sur notre site Web, prenez un moment pour nous envoyer vos commentaires ainsi que vos suggestions sur le type de contenu que vous aimeriez trouver sur foie.ca. Veuillez indiquer la page dont il est question dans la ligne d’objet de votre email.